Qu'il était beau le camion des pompiers de Maisons-Laffitte !

maisons-laffitte camions pompiers
Camion de pompier Guinard-Hotchkiss
Premiers secours Guinard-Hotchkiss semblable à celui utilisé par les pompiers de Maisons-Laffitte

La caserne des pompiers de Maisons-Laffitte a longtemps utilisé ce véhicule de premier secours, qui, bien que construit entre 1961 et 1963, semble beaucoup plus ancien, ce qui fait son charme.

Celui de Maisons-Laffitte avait au dessus, une échelle en bois, longue comme le camion avec des arcs de cercle à une extrémité pour pouvoir s'accrocher aux rambardes de fenêtres.

Son moteur, à essence, émettait un bruit doux et rond. Les mansonniens reconnaissaient bien sa sirène un peu lente et enrouée.

Il est resté en service très longtemps à Maisons-Laffitte

Celui-ci est  LE  CAMION  de Maisons-Laffitte en restauration par l'association "Casques & Tuyaux"

Lisez ce que Pascal Cordeboeuf qui fut sapeur-pompier professionnel à ML, en dit:

 "Voilà notre véhicule fétiche, à l'époque c'était le camion de pompiers dans toute sa splendeur !!! J'ai eu la chance d'occuper toutes les places de ce camion et de traverser la ville en long et en large par tous les temps, jusqu'à--17° dans les années 84/85... C'était un vrai bijoux. on passait notre temps à l'astiquer"

Le Mesnil-le-Roi possédait le même véhicule

Hotchkiss a construit des voitures jusqu'en 1955, des Jeeps militaires sous licence américaine jusqu'en 1966.

C'était aussi un important constructeur de blindés avant et après guerre.

maisons-laffitte pompiers rue de paris

Les pompiers en exercice rue de Paris

maisons-laffitte ambilance des pompiers

Et aussi, la belle ambulance Citroën

ambulance des pompiers de Maisosn-Laffitte
Jouet miniature du break Citroên rallongé et transformé en ambulance tel que celui que possédait la caserne de pompiers de Maisons-laffitte
maisons-laffitte voiture de pompier
image Pascal Cordaboeuf

La Méhari du du Lieutenant Rémy

Pour partager sur Facebook, Tweeter ou E-mail

Cliquez sur les icônes ci-dessous

Écrire commentaire

Commentaires: 0