Projet "Voie Triomphale" en 1934: Le Louvre - La Concorde - Les Champs Elysées - La Défense - La Croix de Noailles par la forêt

Maisons-Laffiite La Croix de Noailles

Depuis la Croix de Noailles une large "voie triomphale" de 75 mètres de large devait rejoindre le coeur de Paris.

Elle devait traverser la forêt, passer au Mesnil-le-Roi au niveau de la Mairie, traverser la Seine, puis rejoindre La Défense, puis l'Arc de Triomphe et les Champs Elysées. Les travaux de déboisement ont débuté en 1936.

 

 

Vue aérienne IGN 1949 de la saignée depuis la Croix de Noailles (en haut à gauche) à la mairie du Mesnil-le-Roi (en bas à droite)
Vue aérienne IGN 1949 de la saignée depuis la Croix de Noailles (en haut à gauche) à la mairie du Mesnil-le-Roi (en bas à droite)

La saignée, depuis la Croix de Noailles jusqu'à la mairie du Mesnil, autour de laquelle des expropriations avaient déjà été effctuées, était encore très visible dans les années 1960.

La Voie Triomphale du plan Prost de 1934

Ce plan s'accompagnait d'un ambitieux plan d'urbanisme prévoyant des expropriations massives qui concernaient presque tout le térritoire du Mesnil-le-Roi et s'étendaient à Maisons-Laffitte jusqu'à la rue Johnson.

Plan des autoroutes en prévision et en construction en 1942

Plan des autoroutes prévues et en construction selon le plan Prost adopté en 1934

Projet de tours de la voie triomphale par Auguste Perret

En 1922, Auguste Perret, l'architecte qui a notamment reconstruit Le Havre détruit pendant la deuxième guerre mondiale, projette un rangée de gratte-ciel "maisons-tours" de 200 mètres de haut, bordant la "Voie Triomphale" de la Porte Maillot à la Croix de Noailles, en passant par Neuilly, Puteaux et Nanterre. Les travaux ont été abandonnés pendant la guerre. L' A14, mise en service en 1996, est l'aboutissement de ce projet autoroutier, sur un parcours légèrement différent, sans les réalisations urbanistiques envisagées.

Voie Triomphale La Défense, Etoile, Champs Elysées, Louvre

La "Voie Triomphale" telle qu'elle était en 1950, avant la construction de La Défense, ses tours et la Grande Arche telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

Visible sur cette photo: Le rond point de La Défense, le Pont de Neuilly, la porte Maillot, l'Arc de Triomphe de l'Etoile, puis au loin on devine les Champs Elysées, La Concorde, les Tuileries, l'Arc de Triomphe du Carroussel et Le Louvre.

La poursuite de cette axe à travers la banlieue, les plaines maraichères et la forêt de Saint Germain, mène tout droit à la Croix de Noailles. C'était le projet de 1934 !

Au premier plan la place de "La Défense" à Puteaux, du nom de la statue érigée en son centre en 1883, pour rendre hommage aux victimes civiles et militaires tombées lors du siège de Paris en 1870 par les troupes allemandes. 

Pour partager sur Facebook, Tweeter, Google+ ou E-mail

Cliquez sur les icônes ci-dessous

Écrire commentaire

Commentaires: 0