Mai, Juin 1944: La RAF et l'USAF détruisent le pont de chemin de fer sur la Seine et la gare de triage d'Achères

maisons-laffitte

Equipage d'un bombardier B26 Marauder de l'USAirForce

USAF = Armée de l'air des Etats Unis

Acheres gare de triage
Gare de triage et camp allemand d'Achères

Pour l'armée allemande, cette ligne de chemin de fer était essentielle pour le ravitaillement du front du Débarquement de Normandie

Premier bombardement, dans la nuit du 30 avril au 1 mai 1944

 128 appareils de la RAF détruisirent totalement la gare de triage d'Achères avec 360 bombes

Très peu de dommages collatéraux et un seul avion et son équipage perdu.

Le 2 juin, un autre raid sur cet objectif, avec un appareil tombé Avenue Albine, 7 aviateurs tués, 3 faits prisonniers

RAF = Royal Air Force - Armée de l'air britanique

Maisons-Laffitte bombardement pont

Le 27 et le 28 mai, 9 raids aériens se succédèrent pour démolir le pont 

Un train bondé, probablement confondu avec un transport de troupe, a été pris dans ce bombardement en gare de Sartrouville

200 morts civils, 700 à 800 blessés, 3500 sinistrés à Sartrouville et Maisons-Laffitte

9 avions abattus, 16 aviateurs tués, 27 prisonniers, 6 évadés

Voir le récit de résistants de Sartrouville en cliquant ici 

Le 24 juin, nouveau raid, le pont est atteint trois fois

l'école des filles du Prieuré endommagée

4 avions abattus, dont 1 tombé avenue Lavoisier

6 aviateurs tués, 13 prisonniers, 6 évadés

Arrestation du Sgt James Weldon Mellody de Royse City (Texas)  dont l'appareil avait été touché par la Flak (défense anti-aérienne allemande) lors du bombardement du pont de Maisons-Laffitte le 24 juin 1944

Il termina son saut en parachute dans un arbre près de la gare Aubergenville-Elysabethville

Observez cet homme courageux qui fait un salut militaire à l'aviateur entouré de soldats allemands. 

Le reste de l'équipage sauta aussi de l'avion en perdition: 4 prisonniers et 2 cachés.

Voir l'histoire de cette photo en cliquant ici 

Maisons-Laffitte Stèle en hommage aux aviateurs tombés le 24 avril 1942
Stèle, avenue Eglé, en hommage aux aviateurs tombés le 24 avril 1942 lors d'une mission de bombardement de l'usine de moteurs d'avion Gnome de Gennevilliers

Crash de la collision de 2 Wellington de la RAF le 24 avril 1942

Décédés: F/O Heald, Sgt Ennis, Sgt Clark, P/O Parsons, Sgt Munro

Sgt Reynold, Sgt Male, WO1 McGrath, Sgt Wikes, Sgt Harries, Sgt Jones

 

Crash du B17 "Paper Doll" de l'USAF le 2 juin 1944 Avenue Albine:

Décédés: 2Lt McNally, T/sgt Maxwell, T/sgt Poliak, 2Lt Hybarger, 2Lt Bradbury, S/Sgt Michaels, Sgt Genco

Prisonniers: 2Lt Crouch, S/Sgt Ferguson, S/Sgt Tureman

 

Crash du B26 Marauder de l'USAF le 24 juin 1944 Avenue Lafontaine

Décédés: 2Lt Neill, 2Lt Price, 2Lt Lindquist, S/Sgt Vorhees, S/Sgt Crawford, S/Sgt Hoover

 

Voir le site qui m'a permis de retrouver le nom de ces libérateurs en cliquant ici 

Maisons-Laffitte pont provisoire en 1952

Le pont provisoire après-guerre

laisons-laffitte le pont de chemin de fer

Le pont en 1908

maisons-laffitte pont de chemin de fer

Le pont en 1822

Pour partager sur Facebook, Tweeter ou par mail

cliquez sur les icônes ci-dessous

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Pascal (lundi, 06 mai 2019 16:09)

    Ma mère a vu les aviateurs sauter en parachute et mitraillés par les allemands au dessus de l'avenue Albine, une partie de l'appareil est tombé dans une écurie avenue Albine, les collègues pompiers avaient ramassé ( de source des anciens qui étaient intervenus) des aviateurs avenue Eglé au niveau de la stèle des canadiens.
    Ils sont également intervenus rue du Mesnil où il y avait l'ancienne école CDRS.
    22 morts dans les décombres