Villa Carmen à Maisons-Laffitte, la Môme Moineau, petite herbe sauvage des "fortifs" devenue femme la plus riche du monde

La Môme Moineau

Effrontée enfant des fortifs de la porte de Clignancourt, Lucette Dhotelle chantait et vendait à la sauvette des fleurs aux rupins fréquentant les chics établissements parisiens

La Môme Moineau

Provocante et coquette avec sa gouaille de fleur du pavé parisien, Lulu vendait facilement tout son panier

Paul Poiret, le grand couturier en vogue, charmé par sa gracieuse, fraiche et joyeuse insolence la remarqua devant le "Fouquet's" et l'engagea comme mannequin pour sa collection de printemps 1924.

A 16 ans son impertinence la sort de la misère

La Môme Moineau

Son culot et ses réparties amusèrent les cabarets de Montmartre et Montparnasse et la firent remarquer de la grande Fréhel qui l'invita dans son tour de chant à l'Olympia le 21 novembre 1924

La Môme Moineau

 En 1925, la Môme moineau est remarquée par Lee Schubert, propriétaire de 70 salles aux Etats-Unis

Premier succès dans "Night in Paris" à New York 

1927, triomphe à Broadway dans "Casino de Paris"

La Môme Moineau en 1927

La Môme Moineau en 1927

la Môme Moineau et son mari Felix Benitez
Collier et boucles d'oreilles estimés à 1,5 milliardrs de francs en 1949

Epuisée après une sortie en boîte de nuit après son spectacle à Broadway , elle choisit l'arrière d'une Rolls décapotable d'un inconnu pour s'y endormir profondément.

C'était la voiture d'un milliardaire Portoricain, Felice Benitez Reixach, qu'elle épousa 3 mois plus tard. Elle a 18 ans.

Il traverse ensemble la crise de 1929 qui le ruine. La Môme Moineau lui rendit les bijoux dont il l'avait couvert pour l'aider et devint barmaid le temps de la crise.

Ingénieur et bâtisseur des ports de Porto Rico et de la République Dominicaine, il refit une fortune encore plus grande, grâce à sa proximité avec les américains et le dictateur de la République Dominicaine, Rafael Trujilo

La Môme Moineau, sa Rolls et son avion

La femme la plus riche du monde devant une de ses voitures Rolls Royce et son premier avion personnel Beechcraft 

voiture de la mome moineau
La Môme Moineau, troisème au concours d'élégance du Bois de Boulogne le 9 juin 1939

Elle possséda de nombreuses voitures de luxe dont cette splendide Delahaye carrossée par Figoni & Falaschi

DC3 mome moineau

Le "Moineau Flyer II", un DC3 ayant participé à la deuxième guerre mondiale luxueusement réaménagé

yatch de la môme moineau

A Cannes, en 1953, le "Moineau III", 110 mètres de long. Le petit yatch, à côté, appartient au Duc de Windsor 

équipage mome moineau III

30 chambres avec douche et réfrigérateur

La Môme Moineau et Charles Trénet

Avec Charles Trenet. 

Une vie de fête avec aussi

Maurice Chevalier, Tino Rossi, Pierre Lazareff, Georges Carpentier, Lucienne Boyer, Al Johson, Harold Lloyd, Picasso, Van Dongen, les Dolly Sisters ...

Villa Carmen maison de la Môme Moineau

Petite fille, la roulotte familiale s'était arrêtée quelques temps à Maisons-Laffitte.

Elle y acheta la Villa Carmen en 1948, avec son vaste terrain délimité par les avenues Charlemagne, Molière et Destouches. Luxueusement décorée, la baignoire fut moulée sur son corps...

Les bruyantes libations jusqu'à l'aube avec ses hôtes Jean Cocteau, Mistinguett, Jean Gabin, Luis Mariano, Foujita, Georges Simenon, Yvonne Printemps, Michel Simon, Sacha Guitry, Pierre Fresnay, Pierre Brasseur, Jean Renoir, etc importunaient son voisin, le milliardaire Franck Jay Gould, dans sa Villa Edifra, avenue La Fontaine, dérangé par des tirs de revolver ou des concours de tambours. 

Elle acheta au 23 rue Masson un appartement à sa mère.

Elle posséda aussi une maison rue de Bellevue au Mesnil-le-Roi

"La Vieille Fontaine" à Maisons-Laffitte
La Vieille Fontaine

Pendant les travaux d'aménagement de la Villa Carmen, la Môme Moineau vit à la "Vieille Fontaine"

Le 5 janvier 1947, partie dîner à "La Roseraie", elle est victime du plus gros vol de bijoux depuis la fin de la guerre:

85 millons de Francs ( le smic en 1950 est 14 000 Francs par mois ! )

Les meilleurs policiers de France dont Roger Borniche mirent un an pour retrouver les voleurs.

Un des deux comparses, Voss, raconta avoir perdu dans sa fuite la moitié des bijoux à cause d'un sac décousu

La Môme Moineau a confessé, une fois les faits prescrits, être l'auteure d'une escroquerie à l'assurance !

Mome Moineau

Sa carrière de chanteuse fut courte. Elle en voulu beaucoup à Louis Leplée, son imprésario, lorsqu'il baptisa sa nouvelle découverte la Môme Piaf, plus talentueuse mais moins pétillante.

Ecoutez-la en 1936 sur le Poste Parisien

mome moineau

Elle mourut en 1968 à Neuilly après une vie dissolue avec l'argent facile de son mari, proche de l'impitoyable dictateur de la République Dominicaine, Rafael Trujiro.

Bien qu'immensément riche, elle rechignait à régler les dettes faites chez son épicier mansonnien

La Môme Moineau

La vie hors du commun de la Môme Moineau côtoyant les grands artistes de son temps fut romancée pour créer sa légende.

Pour partager sur facebook, Tweeter ou par mail

cliquez sur les icônes ci-dessous

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Michèle (samedi, 28 septembre 2019 14:43)

    intéressant cette vie intrépide

  • #2

    Louis (samedi, 05 octobre 2019 15:45)

    Je suis un très vieux mansonien merci de tout cette histoire..