Wilhelm-Tilman Grommé, dernier châtelain de Maisons-Laffitte

Photo P.Sebah
Photo P.Sebah

Descendant de huguenots français fuyant les persécutions religieuses

Amalie Marie, sa mère
Amalie Marie, sa mère

Fruit d'une lignée de marchands allemands établis à Saint Pétersbourg

Il étudie la peinture à l'Académie Impériale des Beaux Arts de Saint Pétersbourg

Au décès de son père en 1869, il s'installe dans un atelier au pied de la Butte Montmartre

et, en 1877,  achète 800 000 Francs  le château de Maisons-Laffitte

Il entreprit de lotir 26 ha du parc,

 Il démolit les pavillons de l'avant-cour,

rétrécit la cour d'honneur d'un tiers et la clôt par une grille provenant du château de Mailly (XVIIIème)

W.T. Grommé
W.T. Grommé

Membre de la Société des Amis des Monuments Parisiens,

et peintre lui-même, il accueille des artistes

Photo Louis-Amédée Mante en 1888
Photo Louis-Amédée Mante en 1888

A droite, Gunnar Berndtson, peintre finlandais

Au centre, Albert Edelfelt, peintre finlandais

A gauche W.T. Grommé

Une œuvre de Gunnar Berndtson peinte dans le décor du château

Photo Louis Amédée Mante
Photo Louis Amédée Mante

Grommé, Eldfelt, Berndtson avec un modèle (celui de la toile de Berndtson ?)

et une servante dans le parc du Château

Photo Louis Amédée Mante (1826-1913)
Photo Louis Amédée Mante (1826-1913)

Au premier plan, une paire de fauteuils Empire

Sûrement le mobilier du Maréchal Lannes

Photo Louis-Amédée Mante
Photo Louis-Amédée Mante
Photo Louis Amédée Mante
Photo Louis Amédée Mante

A droite, Gunnar Berndtson

A gauche deux chaises Napoléon III, très probablement un achat de Thomas de Colmar

W.T. Grommé, Cadavres sur la Plage, musée de Lahti, Finlande
W.T. Grommé, Cadavres sur la Plage, musée de Lahti, Finlande

A son décès en 1900, les collections de son atelier parisien sont léguées au musée de Viipuri en Finlande.

Son testament, rédigé en allemand et déposé à Saint Pétersbourg n'arrivera à Maisons-Laffitte, traduit en Français, que le 10 janvier 1901

W.T. Grommé, eau-forte illustrant "Routes et Etapes" de Lucien Augé de Lassus (secrétaire des Amis des Monuments Parisiens de 1888 à 1897, image Gallica BnF
W.T. Grommé, eau-forte illustrant "Routes et Etapes" de Lucien Augé de Lassus (secrétaire des Amis des Monuments Parisiens de 1888 à 1897, image Gallica BnF

L'éloignement des cousins héritiers de Brême et de Saint Pétersbourg retarde considérablement la succession, 

au point qu'une vente aux enchères est ordonnée par le tribunal de Versailles notamment pour payer le personnel.

 La totalité du mobilier est dispersée les 22, 23 et 24 décembre 1900

W.T. Grommé, eau-forte illustrant "Routes et Etapes" de Lucien Augé de Lassus, image Gallica BnF
W.T. Grommé, eau-forte illustrant "Routes et Etapes" de Lucien Augé de Lassus, image Gallica BnF

Estimé 140 643 Francs dans l'acte de succession, les héritiers ne trouvent pas d'acquéreur.

Georges Wilhelm Grommé, un des exécuteurs testamentaires décède en juin 1901, compliquant un peu plus la succession

Le 19 novembre 1901, vente d'un premier lot  par les héritiers Grommé à M. Borel devant Me Delange à ML

Le 28 janvier 1902, vente d'un second lot par M. Grommé et Mme Heyde à Mlle Parizot devant Me Delange à ML

 

Le 10 mars 1904 création de la Société Anonyme des Terrains du Château de Maisons-Laffitte par Joseph Simondet

Son projet: lotir les 27 ha et démolir le château

Après une mobilisation de la presse et de l'opinion publique, l'état rachète le château 200 000 Francs le 12 janvier 1905

Écrire commentaire

Commentaires: 0