Le chantier naval G. de Coninck à Maisons-Laffitte

le chantier De Coninck à Maisons-Laffitte

Le chantier naval De Coninck et Cie, rue de Paris à Maisons-Laffitte

vue aérienne de Maisons-Laffitte en 1954

Dans le rectangle blanc, les batiments du chantier naval tel qu'ils étaient encore visibles en 1954

Ce chantier fut exploité jusqu'en 1963 par le fils d'Ettore Bugatti

Bateau des chantiers De Coninck à Maisons-Laffitte

Bateau sortie des chantiers De Coninck en 1912.

Image Gallica BNF

Publicité pour le chantier naval De Coninck à Maisons-Laffitte
Facture du chantier naval De Coninck à Maisons-Laffitte

Frédéric "Gaston" de Coninck


Diplômé de l'Ecole d'Ingénieurs de Lausanne (1900), Frédéric "Gaston" de Coninck travailla comme ingénieur dans un chantier naval anglais, puis deux ans dans un chantier maritime de Newport News (USA), où il fréquenta le F.W. Taylor, célèbre pour son invention d'une  nouvelle organiqation du travail, le taylorisme. Revenu en France en 1904, il fit un court stage comme directeur d'une petite entreprise de construction navale à Amphion-les-Bains (Haute-Savoie). En 1906, il rachetait à. Gaston Pitre, sous la raison sociale "G. de Coninck et Cie" son chantier de construction navale de Maisons-Laffitte. 36 ans plus tard, il céde son affaire à  Ettore Bugatti, le célèbre constructeur automobile, pour se retirer au Havre en 1945, où il devait décéder en 1947 des suites d'un accident de la circulation.
Architecte naval aux conceptions nouvelles et hardies, réputé pour sa haute valeur professionnelle, Gaston de Coninck fut le constructeur de la goélette "Alain" du très célèbre chanteur et acteur André Baugé, propriétaire d'une maison, 3 rue des Côtes.

Ce chantier construisit aussi des bateaux coloniaux à roues, de chaloupes de remorquage, des embarcations de sauvetage, des bacs pour la Cie du Canal de Suez, des canots automobiles de courses, notamment de la série des 1500 cm3.

On lui doit en outre "l'Amilcar de Coninck"et le célèbre "Sadi" du docteur Etchegoin, les monotypes du Cercle de voile de Paris de 6,50m et 7,50 m, les glisseurs hors-bord Super-Koski, les vedettes de l'Exposition coloniale de 1931 et bien d'autres.
Il était membre fondateur du Yacht Moteur de France, membre correspondant du Yacht Club de France, membre du conseil municipal de Maisons-Laffitte et chevalier de la Légion d'honneur.

De Coninck constructeur de skis

Il fut également dès 1909 un des premiers fabricant de skis en série, ayant eu l'occasion de pratiquer le ski, sport encore presque inconnu en France, lors de son séjour en Suisse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0