Le chantier naval de Gaston Pitre, à Maisons-Laffitte, pionnier des premiers canots automobiles au début du XXème siècle

Course de canots automobiles à Maisons-Laffitte

La tribune aménagée pour la "Coupe de l'Auto" en octobre 1904 devant les chantiers Pitre à Maisons-Laffitte

Le parcours de cette course était Conflans - Le Pecq

Déjà en 1889, les chantiers Pitre, à Maisons-Laffitte, construirent "L'Anna" pour défier les anglais du Royal Temple Yatch Club

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

En 1904, le chantier Pitre, à Maisons-Laffitte, prépare les bateaux qui vont concourir au meeting de Monaco

Pitre participa comme constructeur et barreur aux toutes premières épreuves de vitesse de ces tous nouveaux bateaux à moteur 

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

En 1904, un train spécial embarque en gare de Maisons-Laffitte, 23 bateaux sortant des chantiers Pitre, en direction de  Monaco où est organisé un des premiers meeting pour les Racers, Cruisers et autre canots automobiles

Course de canots automobiles à Maisons-Laffitte

En 1904, "Coupe de l'Auto" à Maisons-Laffitte, Pitre à la barre (à l'arrière)

Le"Vas-Y", construit par Pitre à Maisons-Laffitte, gagnant à Trouville de la course "Paris à la Mer" en 1904 dans la catégorie Cruiser

En 1904, le "Mercédès-IV", construit par le chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte, en tête de la course "Paris à la Mer" dans la catégorie Racers.

Le "Peugeot III" vainqueur au meeting de Monaco en 1904, Catégorie cruiser de moins de 8 mètres.

Sa coque était construite par Pitre à Maisons-Laffitte

En 1905, à Monaco le "Madriolo" propulsé par un moteur Renault et dont la coque sortait des chantiers Pitre à Maisons-Laffitte, fit merveille

L'Antoinette-IV construit par le chantier Pitre à Maisons-Laffitte triomphe au meeting de Monaco en 1906

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

Mise à l'eau, à Maisons-Laffitte, du "Billancourt" des chantiers Pitre en 1906. Il participa au meeting de Monaco avec un moteur Renault.

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

Des bateaux conçus par  Pitre et motorisé par le V8 "Antoinette"  de Levavasseur remporte de nombreuses victoires 

   

Ce  moteur "Antoinette" ( prénom de la fille de son associè ) propulsait, à l'origine, les avions "Antoinette"

 

En septembre 1905, l"Antoinette-III, barré par Pitre en personne bat le record du monde, à 50 km/h de moyenne du tour du lac de Garde (152 km).

 

En 1906, au meeting de Monaco 

Le "Racer" de 2ème catégorie (8 à 12 mètres) "Antoinette-V" était propulsé par 3 moteurs V8, soit 24 cylindres, lui donnant une puissance de plus de 600 chevaux ! 

 

Le "Calypso" remporta 30 courses d'affilé en 1906

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
maisons-laffitte le chantier naval pitre
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

 La " Sirène" dirigée par Pitre fut vendue en 1906 à Frédéric G. de Coninck,  qui continua de faire prospérer le chantier de Maisons-Laffitte. Il construisit de nombreux bateaux qui brillèrent dans de nombreuses compétitions de canots automobiles.

Le célèbrissime constructeur automobile 'Ettore Bugatti lui succéda dans les années 1940

Pour partager sur Facebook, Tweeter, Google+ ou E-mail

Cliquez sur les icônes ci-dessous

Écrire commentaire

Commentaires: 0