Le chantier naval de Gaston Pitre, à Maisons-Laffitte, pionnier des premiers canots automobiles au début du XXème siècle

Course de canots automobiles à Maisons-Laffitte

La tribune aménagée pour la "Coupe de l'Auto" en octobre 1904 devant les chantiers Pitre à Maisons-Laffitte

Le parcours de cette course était Conflans - Le Pecq

Déjà en 1889, les chantiers Pitre, à Maisons-Laffitte, construirent "L'Anna" pour défier les anglais du Royal Temple Yatch Club

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

En 1904, le chantier Pitre, à Maisons-Laffitte, prépare les bateaux qui vont concourir au meeting de Monaco

Pitre participa comme constructeur et barreur aux toutes premières épreuves de vitesse de ces tous nouveaux bateaux à moteur 

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

En 1904, un train spécial embarque en gare de Maisons-Laffitte, 23 bateaux sortant des chantiers Pitre, en direction de  Monaco où est organisé un des premiers meeting pour les Racers, Cruisers et autre canots automobiles

Course de canots automobiles à Maisons-Laffitte

En 1904, "Coupe de l'Auto" à Maisons-Laffitte, Pitre à la barre (à l'arrière)

Le"Vas-Y", construit par Pitre à Maisons-Laffitte, gagnant à Trouville de la course "Paris à la Mer" en 1904 dans la catégorie Cruiser

En 1904, le "Mercédès-IV", construit par le chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte, en tête de la course "Paris à la Mer" dans la catégorie Racers.

Le "Peugeot III" vainqueur au meeting de Monaco en 1904, Catégorie cruiser de moins de 8 mètres.

Sa coque était construite par Pitre à Maisons-Laffitte

En 1905, à Monaco le "Madriolo" propulsé par un moteur Renault et dont la coque sortait des chantiers Pitre à Maisons-Laffitte, fit merveille

L'Antoinette-IV construit par le chantier Pitre à Maisons-Laffitte triomphe au meeting de Monaco en 1906

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

Mise à l'eau, à Maisons-Laffitte, du "Billancourt" des chantiers Pitre en 1906. Il participa au meeting de Monaco avec un moteur Renault.

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

Des bateaux conçus par  Pitre et motorisé par le V8 "Antoinette"  de Levavasseur remporte de nombreuses victoires 

   

Ce  moteur "Antoinette" ( prénom de la fille de son associè ) propulsait, à l'origine, les avions "Antoinette"

 

En septembre 1905, l"Antoinette-III, barré par Pitre en personne bat le record du monde, à 50 km/h de moyenne du tour du lac de Garde (152 km).

 

En 1906, au meeting de Monaco 

Le "Racer" de 2ème catégorie (8 à 12 mètres) "Antoinette-V" était propulsé par 3 moteurs V8, soit 24 cylindres, lui donnant une puissance de plus de 600 chevaux ! 

 

Le "Calypso" remporta 30 courses d'affilé en 1906

chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
maisons-laffitte le chantier naval pitre
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte
chantier naval Pitre à Maisons-Laffitte

 La " Sirène" dirigée par Pitre fut vendue en 1906 à Frédéric G. de Coninck,  qui continua de faire prospérer le chantier de Maisons-Laffitte. Il construisit de nombreux bateaux qui brillèrent dans de nombreuses compétitions de canots automobiles.

Le célèbrissime constructeur automobile 'Ettore Bugatti lui succéda dans les années 1940

Écrire commentaire

Commentaires: 0